Semi-hydroculture : la technique ne me convient pas

Bonjour,

J’ai expérimenté sur plusieurs de mes orchidées la technique de culture en semi-hydroculture (voir article expliquant la méthode ici). Entre temps, j’ai également parlé des billes d’argile utilisées pour cette culture en précisant l’importance de traiter ces billes (voir l’article ici).

Il me restait 3 orchidées dans des billes non traitées et aujourd’hui, nous allons voir le résultat de plusieurs mois de culture dans ces billes, en S/H.

Nous avons deux Phalaenopsis (« d’hiver », hybrides complexes) et un Dendrobium Hibiki.

Commençons par le plus grand des deux Phalaenopsis.

Une fois dépoté, je trouve que le résultat n’est pas trop mal. Il y a des racines et elles sont bien vivantes.

On s’aperçoit par contre que le haut des racines est très sec. L’eau présente dans le réservoir remonte par capillarité entre les billes d’argile mais n’arrive pas jusqu’au haut du pot.

On peut en conclure qu’il est très important de bien arroser par le haut du pot (et sur toute la hauteur) pour mouiller l’ensemble des racines.

Pour le second Phalaenopsis (un mini), il a bien quelques racines mais le résultat est moins concluant. Certaines racines sont noir à certains endroits, c’est du à l’excès de sels minéraux (billes non traitées).

D’ailleurs je m’aperçois que l’orchidée a été pas mal stressée car ses nouvelles feuilles sont plus petites que les anciennes. Nous avons quand même quelques racines donc, à priori, elle devrait s’en remettre.

Enfin, le Dendrobium Hibiki.

Pas mal de racines bien qu’elles ne soient pas toutes vivantes.

Cette orchidée apprécie d’être toujours humide. Les racines du haut étaient, comme pour les Phalaenopsis, plutôt sèches.

J’ai décidé de ne plus utiliser la méthode S/H pour le rempotage de ces trois orchidées. Bien que la méthode présente pas mal d’avantages (théoriques), mon environnement ne semble pas forcément adapté. Ou plutôt, cette méthode ne semble pas idéale dans mon environnement.

Il me quelques orchidées en semi-hydroculture. Je continue l’expérience avec ces orchidées pour le moment, nous verrons plus tard si je change d’avis et arrête totalement d’utiliser cette technique.

Pour le rempotage de nos trois orchidées du jour, j’ai décidé de tenter un « nouveau » mélange. Il s’agit de billes d’argile (traitées) et de sphaigne.

Les billes d’argile seules sont trop drainantes et ne retiennent quasiment pas d’eau lors d’un arrosage classique. Il est bien sur possible de cultiver des orchidées en billes d’agile (même sans semi-hydroculture ou mèche) mais les arrosages doivent être plus réguliers.

Dans mon cas, je préfère ajouter un matériaux rétenteur d’eau pour espacer les arrosages. Et la sphaigne me semble adaptée.

J’ai récemment présenté un mélange en indiquant que ça serait mon substrat de 2019. Cependant je souhaite ici trouver une alternative qui m’évite toujours les écorces de pin (dont je ne suis pas fan) si jamais le mélange présenté n’est pas concluant.

Donc, un mélange de billes d’argile nettoyées/traitées, de sphaigne et d’un peu de perlite pour aérer la sphaigne.

On remplace l’orchidée au milieu du pot et on finalise en alternant une couche de billes puis de sphaigne.

Je fais la même chose avec le Dendrobium Hibiki mais je choisi d’ajouter un peu plus de sphaigne que pour les Phalaenopsis. Le D. Hibiki préférant un substrat toujours légèrement humide.

Une fois mes rempotages terminés, mes pots ressemblent à ceci.

Nous verrons dans les prochains mois si ce nouveau mélange est concluant et pratique dans ma façon de cultiver. 🙂

Si vous avez des remarques ou des questions, n’hésitez pas à les poster en commentaire.

À bientôt.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.