Rempoter un Phragmipedium

Bonjour,

Dans cet article, nous allons rempoter deux Phragmipedium.

Le premier était en semi-hydroculture mais les billes d’argile utilisées n’étaient pas traitées (voir l’article à ce sujet ici). Le second est un achat plus récent qui était toujours dans son substrat d’origine.

Commençons avec le Phragmipedium Schroederae. J’ai commencé par le retirer de son substrat et les racines semblent plutôt en bon état. Ouf 🙂

Les billes d’argiles non traitées utilisées jusqu’ici étaient également de granulométrie très variée ce que je ne trouve pas idéal.

Je récupère ces billes pour les traiter et les trier. En attendant, j’avais préparé d’autres billes d’argile qui cette fois sont traitées et de bonne granulométrie.

Le pot utilisé pour cette orchidée est muni de deux trous l’un en face de l’autre à environ 2,5 cm en partant du bas pour créer un réservoir adapté et qui permet d’évacuer le surplus d’eau.

Je commence par mettre une couche de billes dans le fond du pot. Ensuite, je place mon orchidée au centre et je complète pour remplir le pot de billes en tapant légèrement dessus au fur et à mesure afin que le tout place correctement.

Mon orchidée est rempotée. 😉

Le second est un Phragmipedium Sedenii. Le substrat que je vais utiliser ici est celui que j’expérimente sur mes orchidées cette année. J’ai publié un article à ce propos (ici).

Les Phragmipedium apprécient d’avoir un substrat toujours humide. La technique de la mèche ou « self-watering » pourrait donc être utile dans ce cas-ci, c’est ce que je vais tenter.

Je commence donc par placer ma mèche dans mon pot (voir l’article DIY pour les pots à mèches).

Je dépote mon orchidée et j’élimine délicatement l’ancien substrat. Les Phragmipedium ont des racines très fragiles et cassantes, il faut être patient et y aller doucement.

J’utilise ensuite du peroxyde d’hydrogène 3% pour élimer les escargots et œufs d’escargots des racines. Je laisse agir quelques minutes.

Pendant ce temps, je prépare mon substrat maison et je place déjà une couche de ce substrat dans le fond du pot.

Je viens ensuite placer l’orchidée et je finalise le rempotage en tassant légèrement. Mon orchidée est ensuite placée dans un cache pot adapté où la mèche a accès a de l’eau grâce à un double fond.

Actuellement je ne laisse que peu d’eau dans le réservoir car les températures sont plutôt tempérées mais si elles grimpent en été, la plante aura sa réserve d’eau. 🙂

Le Sedenii et le Schroederae sont deux orchidées qui se ressemblent (je parle de la fleur) assez, du coup j’ai offert le Sedenii à l’un de mes proches. Il est donc retiré de ma collection d’orchidées.

Si vous avez des remarques ou des questions, n’hésitez pas à les poster en commentaire.

À bientôt.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.