Substrats utilisés dans la culture des orchidées

Bonjour,

Dans cet article, nous allons voir les substrats couramment utilisés dans la culture orchidées.

Substrats organiques

Le premier substrat que l’on retrouve régulièrement dans les jardineries est un mélange à base d’écorces de pin et de sphaigne.

On trouve parfois d’autres matériaux dans ces mélanges comme de la fibre (ou copeaux) de coco, du liège, du charbon de bois, de la tourbe blonde, etc.

Écorces de pin et Sphaigne
Sphaigne pure
Fibre de coco broyée

Les matériaux de ces substrats sont organiques et se détériorent donc avec le temps. Plus les arrosages sont fréquents, plus le substrat se dégrade rapidement.

En se détériorant, ils se décomposent et deviennent de plus en plus compacts, retenant finalement trop d’eau. Les racines risquent alors d’être asphyxiées.

Il est donc important de rempoter les plantes afin de renouveler leur substrat. Dans certains cas, le rempotage doit être fait chaque année, dans d’autres, tous les 2-3 ans.

Substrats inorganiques

On retrouve ensuite d’autres mélanges adaptés à l’une ou l’autre orchidées toujours à base d’écorces de pin et de sphaigne, auquel on vient ajouter des billes d’argile, de la perlite, du polystyrène expansé, de la mousse de
polyuréthane, etc.

Le polystyrène, la perlite et les billes d’argile, … sont des matériaux inorganiques mais étant mélangés à un substrat organique, un rempotage plus ou moins régulier devra également être réalisé.

Perlite
Billes d’argile

Il existe des techniques de culture spécifiques où le substrat est uniquement inorganique, comme en semi-hydroculture où l’on utilise généralement des billes d’argile.

Mélanges adaptés à la culture des orchidées

Ces substrats sont utilisés dans différentes granulométries. En choisissant une petite granulométrie, on retient plus d’humidité. Plus la granulométrie est élevée, plus les poches d’air sont présentes et l’humidité diminuée.

Pour les orchidées épiphytes, on préfère utiliser principalement des matériaux drainants.

Par exemple :

  • 90% d’écorces de pin
  • 10% de sphaigne

Adapté à la culture des Phalaenopsis, Miltonia, Cattleya, etc.

Pour les orchidées semi-terrestres, on préfère utiliser un peu plus les matériaux rétenteur d’eau.

Par exemple :

  • 60% d’écorces de pin (moyenne ou fine granulométrie)
  • 20% de mousse de polyuréthane
  • 10% de billes d’argile
  • 10% de sphaigne

Adapté à la culture des orchidées semi-terrestres ou qui ont besoin d’une humidité permanente comme les Paphiopedilum, Phragmipedium, etc.

Il s’agit ici d’exemples mais il est possible de faire son propre mélange avec des matériaux que l’on préfère ou qui sont plus facilement accessibles.

Quelques réflexions à propos du substrat…

Quel que soit le substrat ou le mélange utilisé, l’idée générale est d’avoir un milieu de culture stable et drainant. Il doit également être capable de retenir plus ou moins d’eau (selon l’orchidée cultivée) pour la distribuer lentement à la plante.

Il y a bien entendu une multitude d’avantages et d’inconvénients à utiliser l’un ou l’autre substrat pour cultiver l’une ou l’autre plante.

Lorsqu’on débute dans la culture, le plus sage est d’utiliser le mélange classique vendu en jardinerie.

Mieux encore, utiliser un substrat vendu par un professionnel de la culture d’orchidées. Ils proposent généralement différents mélanges et pourront vous guider selon la plante à rempoter.

Avec le temps, on peut aussi tenter d’autres mélanges ou d’autres cultures afin de trouver quelle plante se plait le mieux dans quel milieu.

Dans un prochain article, nous parlerons du substrat que je compte utiliser cette année pour la plus part de mes orchidées.

Si vous avez des remarques ou des questions, n’hésitez pas à les poster en commentaire.

À bientôt.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.