Quelle eau utiliser pour l’arrosage des orchidées ?

Bonjour,

Aujourd’hui nous allons discuter de l’eau d’arrosage pour les orchidées et analyser diverses eaux en vérifiant leur pH et leur teneur en sels minéraux.

C’est un sujet qui peut paraitre assez technique mais qui est incontournable lorsqu’on commence à s’intéresser à la culture des orchidées. Nous ferons un résumé de ce qu’il y a à retenir en fin d’article. 🙂

Commençons par lister les eaux qui seront analysées dans cet article :

  • Eau de pluie
  • Eau déminéralisée (trouvée dans le commerce)
  • Eau de ville

Pour analyser ces eaux, j’ai trouvé un un pack « Water Quality Meter » sur Amazon. C’est un petit investissement (moins de 15€ pour un pack comprenant deux appareils) qui va me permettre de tester les différentes eaux à ma disposition mais pas que…

En effet, cela pourra également m’aider à mieux doser mes apports en engrais, contrôler le pH de divers substrats (neufs ou avec une plante en culture dedans), etc.

Comme on peut le voir ci-dessous, l’eau déminéralisée (bidon de droite) et l’eau de pluie (bidon de gauche) sont conservées dans un récipient en plastique. Pour les tests, les eaux sont dans des récipients en verre

Il s’agit dans les deux cas de matériaux inertes qui ne se décomposent pas.

Lorsque par exemple on cultive des plantes dans des pots en terre cuite, le pot lui même pourrait apporter des sels minéraux et modifier le pH de l’environnement de culture. Dans bien des cas, ce n’est pas un problème. Mais pour les orchidées, c’est parfois plus délicat. Il est donc souvent conseillé de cultiver les orchidées dans des pots en plastique ou inerte.

Revenons-en à nos eaux. 🙂

En Belgique, la pluie nous accompagne souvent et il est donc possible de récolter de l’eau de pluie toute l’année bien que ce ne soit pas toujours évident (lorsqu’on vie en appartement par exemple). Pour ma part, j’ai la chance de pouvoir en récupérer dans un puits.

Démarrons notre analyse en testant le pH mon eau de pluie. Pour cela, il suffit de placer l’appareil « pH meter » dans l’eau (sans l’immerger totalement) et de l’allumer. Ensuite, on patiente un peu le temps que l’appareil se stabilise.

Pour rappel :

  • Un pH de 7 est dit « neutre »
  • Un pH au dessus de 7 et dit « basique » ou « alcalin » ; plus il grandit, plus il est basique
  • Un pH en dessous de 7 est dit « acide » ; plus il descend, plus il est acide

Par exemple, le vinaigre a un pH de 2.5 – 3. Le café a un pH moyen de 5,0. L’eau de mer a un pH de 8 environ. Le savon un pH de 9 à 10.

Sans rentrer dans trop de détails, un pH adapté permet aux racines de la plante d’absorber correctement l’eau et les éléments nutritifs (comme de l’engrais, par exemple).

Sans une bonne absorption de l’eau, on peut rencontrer divers problèmes de culture (mais nous n’en parlerons pas dans cet article).

Pour l’eau de pluie testée dans notre exemple, nous avons un pH de 6.66, très légèrement acide.

La question est à présent de savoir quel est le bon pH pour la culture des orchidées ?

La réponse n’est malheureusement pas simple et prête visiblement à débats d’après mes recherches.

Par exemple avec les certains Paphiopedilum qui sont généralement décrits comme des orchidées ayant besoin d’un milieu de culture plus alcalin (ou basique) que les autres orchidées.

Certains orchidophiles cultivent pourtant ces plantes dans un substrat classique qui est légèrement acide (5.5 à 6 pH) sans apport quelconque pour augmenter le pH afin de le rendre le basique. Cela ne semblent pas leur poser de problème de culture, même à long terme.

Nous allons donc rester sur une réponse « simple » et nous baser sur des recherches faites pour les orchidées en général.

Il suffit de taper les mots-clés « pH », « éléments nutritifs » et « végétaux » sur Google pour avoir un aperçu de divers schémas qui montrent les pH idéaux pour l’absorption des différents éléments nutritifs.

Les principaux éléments nutritifs pour les orchidées sont l’azote (N), le phosphore (P) et le potassium (K). Lorsqu’on achète un engrais pour orchidées ces lettres reviennent souvent, indiquant la concentration de chaque élément.

Nous retiendrons que l’azote favorise la croissance de l’orchidée, de ses feuilles et des éventuels pseudo-bulbes. Le phosphore et le potassium favorise et renforce la floraison.

On parle par exemple d’un « engrais équilibré NPK 20-20-20 ». Il existe également des engrais de croissance (Ex. : NPK 15-10-15) ou des engrais de floraison (Ex: NPK 8-12-24).

Certains utilisent uniquement un engrais équilibré, d’autres préfèrent alterner l’engrais croissance et l’engrais floraison, … À chacun sa méthode.

D’après mes recherches et pour répondre à la question initiale, le pH idéal pour une bonne absorption de ces trois éléments se situe entre 5.5 et 6.5 pour les orchidées.

À présent, testons la teneur en sels minéraux de cette eau de pluie.

L’appareil utilisé permet un résultat avec deux unités de mesures différentes. Je ne vais pas entrer dans les détails scientifiques par rapport à ces unités.

D’un coté, nous avons l’unité en « ppm » ou « partie par million ». De l’autre, nous avons l’unité en « µs/cm » ou « micro-siemens par centimètre ».

Notons quand même que 1 µs/cm = 0.641 ppm.

Le résultat de cette analyse d’eau de pluie est de 28 ppm. Autrement dit, 43.68 µs/cm. Une eau totalement pure serait à 0 ppm (0 µs/cm).

Avant d’aller plus loin, terminons d’analyser nos eaux.

Analysons à présent le pH et la teneur en sels minéraux de l’eau déminéralisée.

Nous avons ici un pH de 6.4 et 9 ppm (14.04 µs/cm).

J’ai fait le test en ajoutant 3 gouttes de mon engrais équilibré (NPK 20-20-20) dans 20cl d’eau déminéralisée. Le résultat de ce test est 76 ppm (118 µs/cm).

Enfin, voyons ce qu’il en est de l’eau de ville

Nous avons un pH de 6.8. On s’aperçoit que l’eau de ville est beaucoup plus riche avec 399 ppm (622.44 µs/cm).

Notons aussi que même si je peux tester la teneur en sels minéraux de mon eau de ville, il faut encore en connaitre sa composition. C’est possible en réalisant d’autres tests avec du matériel spécifique ou en se renseignant auprès du fournisseur d’eau.

L’eau de ville a également tendance à ne pas être stable au niveau de son pH. Des variations assez importantes peuvent avoir lieu.

En se basant sur les conseils que j’ai reçu, sur mes recherches et sur le retour d’expériences d’orchidophiles expérimentés, il semble que l’eau idéale pour l’arrosage des orchidées est une eau faible en minéraux.

Bien sûr, des apports en engrais peuvent (doivent ?) être réalisés et cet apport fait forcement grimper la teneur en sels de l’eau. Souvent, il fait également descendre le pH de l’eau.

Cependant ces apports ne sont pas systématiques. Pour certaines orchidées, l’apport se fait un arrosage sur deux, pour d’autres un arrosage sur trois, etc. mais on commence toujours par arroser le substrat à l’eau claire (eau avec une faible teneur en sels minéraux) avant de donner de l’engrais sous peine de bruler les racines. Retenons aussi que les apports sont parfois diminués voir stoppés en hiver.

Lorsqu’on utilise de l’eau de pluie ou de l’eau déminéralisée, on part d’une faible teneur en minéraux et l’on peut venir ajouter un engrais dont on connait la composition. Il est alors relativement simple de doser l’engrais que l’on diluera dans l’eau afin d’obtenir un apport adapté à l’une ou l’autre plante.

Enfin, en ce qui concerne le pH, il existe des solutions qui permettent de l’ajuster. Ces solutions sont prévues pour l’horticulture et peuvent être utilisées sans risque pour les plantes.

Une solution appelée « pH down » permet de faire descendre le pH de son eau. Puis « pH up », une autre solution qui permet cette fois de faire grimper le pH de l’eau.

Nous allons en rester là pour cette discussion à propos de l’eau idéale pour l’arrosage de nos orchidées.

Il reste beaucoup de choses à dire, comme par exemple le pH et de la teneur en sels minéraux des substrats, que ce soit le traditionnel mélange spécial orchidée des jardineries, les billes d’argile pour la semi-hydroculture, etc….

Mais nous en reparlons à tête reposée à travers d’autres articles. 😉

Si l’on doit résumé cet article afin de garder l’essentiel à retenir, nous dirons que :

  • Contrôler l’eau et les apports nutritifs est important pour réussir la culture des orchidées
  • L’eau d’arrosage doit être une eau faible en minéraux (0-100 ppm ou 0 à 150 µs/cm)
  • L’eau du robinet (eau de ville) n’est généralement pas idéale
  • Les eaux recommandées sont, par exemple :
    • Eau de pluie (testée grâce à un « pH meter » et un « PPM meter »)
    • Eau déminéralisée du commerce (le pH et la teneur en sels sont parfois indiqués sur le contenant)
  • Le pH idéal de l’eau utilisée pour l’arrosage des orchidées est d’environ 5.5 à 6.5
  • Les apports en engrais ne se font pas systématiquement
    • Certaines orchidées ont des racines très sensibles aux sels minéraux
    • Il est possible de contrôler la concentration de l’engrais dans l’eau grâce au « PPM meter »
    • La fréquence des apports et la concentration idéale dépendent d’une orchidée à l’autre

Si vous avez des remarques ou des questions, n’hésitez pas à les poster en commentaire.

À bientôt !

3 réflexions sur “Quelle eau utiliser pour l’arrosage des orchidées ?

  1. Cécile dit :

    Bonjour,
    J’ai une question de débutante, elle n’a pas trop de rapport avec ll’eau mais plutôt avec l’engrais que tu mentionne…
    Pour la première fois, j’ai réussi à garder une orchidée, ma question c’est puis-je utiliser le macérat de peau de banane comme pour mes autres plantes en guise d’apport nutritif naturel ?
    Merci d’avance 😉

    Aimé par 1 personne

    • Or-Chi-Dee dit :

      Bonjour,
      C’est une question à laquelle je ne peux me risquer à répondre car je n’ai jamais utilisé d’autres engrais que ceux prévus à la culture des orchidées. Et encore, j’apprends seulement à les utiliser correctement. 🙂
      J’ai cependant déjà lu que certains orchidophiles utilisent le thé comme engrais naturel. Mais je n’ai pas beaucoup d’information à ce sujet.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.