Histoires d’Or-Chi-Dee… #2

Bonjour !

Le premier « update » de cette « Histoire d’Or-Chi-Dee » concerne mon premier Masdevallia.

Le Masdevallia qui n’allait pas bien…

Dans un précédent article je partageais le rempotage de cette plante en sphaigne pure pour promouvoir de nouvelles racines. Malheureusement la plante a continué à perdre ses feuilles (nouvelles et anciennes)  au fur et à mesure des jours.

IMG_3399

J’ai récemment acheté du matériel pour tester le ph et la teneur en sels minéraux de l’eau et j’ai ainsi pu faire quelques tests et analyses des eaux et substrats que j’utilise.

Il s’avère que les billes d’argile que j’utilise pour toutes mes orchidées en semi-hydroculture n’ont pas été traitées correctement avant leur utilisation. La teneurs en sels minéraux est donc élevée et dans l’ignorance, il m’est également arrivé d’utiliser de l’engrais… Ce qui augmente encore la teneur en sels.

Les racines de Masdevallia sont très sensibles et dans mon cas, la plante est morte à cause de racines brulées.

C’est une erreur de ma part et je vais devoir agir rapidement pour toutes mes autres orchidées cultivées dans ce substrat. Cela fera l’objet d’un article futur…

À présent, passons au second sujet du jour.

La propagation du Dendrobium Hibiki…

J’ai tenté la propagation d’un Dendrobrium Hibiki à l’aide d’une canne que j’ai détaché de la plante par accident.

Cette même canne avait donné 3 keikis et c’est lors du détachement des keikis que la canne s’est détachée.

IMG_3365.JPG

Je pense que la période (automne-hiver) et le fait que la canne en question avait déjà donné 3 keikis à fait que ça n’a pas pu fonctionner.

Le Dendrobium Affine monté sur écorce…

On passe maintenant au troisième sujet qui concerne le Dendrobium Affine qui est arrivé dans un unboxing. J’avais commandé cette plante sans me rendre compte qu’elle était montée sur écorce.

N’ayant aucune expérience avec les orchidées montées sur écorce, j’ai malheureusement fait quelques erreurs de culture.

J’ai tenté de sauver la plante alors qu’elle avait perdu toutes ses feuilles en la plaçant en pot dans de la sphaigne pure. Mais là encore, il s’agit d’une opération délicate car la culture en sphaigne n’est pas facile.

Bref, l’orchidée n’a malheureusement pas pu s’en remettre et les cannes ont toutes finies par sécher.

Acheter une orchidée avec boutons floraux en hiver…

Je souhaitais également partager une expérience par rapport à l’achat d’orchidées avec boutons floraux durant l’hiver.

J’ai trouvé deux Cattleya (ou alliance) hybrides en jardinerie et je n’ai pas pu résister. L’une avait 4 boutons et l’autre 7. À la sortie du magasin, un vent glacial soufflait et les plantes ont subits ce vent le temps d’arriver à la voiture.

Quelques jours plus tard, les deux plantes ont perdu tous leurs boutons. J’espère pouvoir les faire refleurir mais il va certainement falloir patienter un long moment…

Du coup, attention à la météo lors de l’achat d’orchidées avec boutons floraux ou en fleurs… Même si la voiture n’est pas très loin. 🙂

Avortement de boutons floraux et réflexions sur le substrat utilisé…

Depuis le début de la période hivernale, j’utilise de petits ventilateurs dans les pièces où je cultive mes orchidées (plus de détails dans cet autre article).

Dernièrement, j’ai découvert une nouvelle hampe florale sur l’une de mes orchidées et un bouton florale sur une autre.

Les boutons ne sont malheureusement pas arrivés à maturité et ont séchés avant la floraison. Je pense que les ventilateurs sont la cause. Ils étaient sans doute placés trop près des plante.

J’ai depuis modifié la configuration de ces ventilateurs pour éviter que cela ne se reproduise…

Le seul bouton qui a survécut sur le Beallara Peggy Ruth Carpenter ‘Morning Joy’ a donné une petite fleur très « moyenne ».

Ce genre d’orchidée peut porter jusqu’à 6 fleurs par hampe dans de bonnes conditions. J’ai remarqué que les anciens pseudo-bulbes étaient très ridés.

Le nouveau (sur le quelle était présente la hampe) est au moins deux fois moins gros que le dernier. Les feuilles sont moins développées également…

Il est vrai que nous sommes en hiver et qu’avec l’absence de lumière, il n’a peut-être pas pu se développer plus que cela.

Je pense cependant également que lors du rempotage (voir l’article à ce sujet), pas mal de racines ont soufferts.

La plante était dans un substrat à base d’écorces de pin et lors du rempotage, l’idée est retirer un maximum de l’ancien substrat pour replacer l’orchidée dans un substrat neuf.

Cependant, retirer les écorces sur lesquelles les (fines) racines se sont accrochées est souvent compliqué. La plante est pas mal perturbée lors de cette opération et pas mal de racines pourtant vivantes sont « sacrifiées ».

Bref, je ne suis pas très fan des écorces de pin. Je pense tester un substrat sans écorces cette année. Nous en reparlons dans un prochain article.

En attendant, j’ai décidé de supprimer la hampe florale du Beallara Peggy Ruth Carpenter afin de faire économiser son énergie à la plante. Et bien sur, en espérant une plus belle floraison la prochaine fois. 🙂

Première floraison « maison »…

La bonne nouvelle de cette article concerne les premiers Phalaenopsis (types hybrides complexes).

Il s’agit officiellement de mes premières « refloraisons maison » ! 🙂

En effet, je cultive maintenant certains d’entre eux depuis plus d’un an. Ils ont donc eu le temps de faire un cycle complet avec de nouvelles feuilles, nouvelles racines et nouvelles hampes florales.

À la suite de cette première floraison « maison », j’ai publié un article sur « Comment faire refleurir l’orchidée Phalaenopsis ».

On s’arrête ici pour cette seconde « Histoire d’Or-Chi-Dee ».

Si vous avez des remarques ou des questions, n’hésitez pas à les poster en commentaire.

À bientôt !

Publicités

2 réflexions sur “Histoires d’Or-Chi-Dee… #2

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.