Attaque fongique sur orchidée (Zygopetalum)

Bonjour,

J’ai remarqué quelques tâches blanches sur les feuilles d’un Zygopetalum. Puis en regardant de plus près, ces taches étaient également présentes sur les pseudo-bulbes.

Après quelques recherches, il y avait (principalement) deux possibilités:

  • Des cochenilles
  • Des champignons

J’ai déjà pu voir des cochenilles et ici, ce n’était pas cela. Il s’agit donc très certainement de champignons.

Ce genre d’« attaque » arrive généralement lorsque la plante reste humide trop longtemps.

Malgré toutes les précautions prises pour éviter un excès d’humidité (surtout pendant la période hivernale), cela peut quand même arriver.

Pour ma part, je jette un coup d’œil chaque jour à mes plantes donc j’ai pu rapidement voir qu’il y avait un souci.

Si le problème n’est pas traité à temps, le champignon risque de se développer, les racines vont pourrir et la plante finira par mourir.

En guise de traitement, j’ai opté pour un rempotage de la plante et l’élimination les tâches blanches sur les feuilles et pseudo-bulbes grâce à un coton-tige trempé dans de l’alcool à 85°.

Une fois mon matériel préparé (et stérilisé), je retire la plante de son pot. Je me suis rendu compte que ce substrat était décomposé à l’odeur au moment où la plante a été dépotée. Ce n’est pas une odeur agréable… 🙂

Les Zygopetalum ont tendance à faire beaucoup de racines. Ce ne fut pas une mince affaire de retirer ce substrat compacte tout en étant délicat pour abîmer le moins possible les racines.

Lorsque le plus gros du substrat fut retiré, je suis tombé sur un tas de racines très compactes (encore plus que les premières…). Il s’agissait de l’ancien substrat (encore plus décomposé)…

C’est encore plus difficile à retirer à la main sur les écorces car le tout est très compacte et que le but est d’éviter d’endommager trop de racines.

J’ai donc passé les racines sous l’eau (tiède) du robinet, ce qui m’a permit de dégager un maximum de ce substrat.

Enfin, en arrivant encore plus au centre, il y avait également une boule de sphaigne.

Visiblement cette plante a été rempotée plusieurs fois sans que l’ancien substrat ne soit retiré…

D’après le vendeur que j’ai pu questionner entre temps, il préfère travailler ainsi pour les plantes qui ont beaucoup de racines. Il explique que retirer le substrat lui semble fastidieux et peut endommager le système racinaire si bien développé.

Il a peut-être raison mais dans mon cas, j’ai préféré retirer un maximum de cet ancien substrat.

Une fois le tout « nettoyé », j’ai éliminé quelques racines mortes et je suis passé au traitement des feuilles et pseudo-bulbes.

C’est difficile d’interpréter cela à travers des photos, il s’agit ici de tremper un coton-tige dans de l’alcool à bruler puis de le frotter partout où les tâches blanches sont présentes.

J’évite d’en mettre ailleurs car l’alcool peut clairement abimer les feuilles et pseudo-bulbes.

Une fois le traitement appliqué, je rempote la plante dans un substrat neuf. Elle sera placée en quarantaine, loin des autres orchidées.

Il est probable que ce traitement à l’alcool doit être répété d’ici quelques temps si les tâches réapparaissent.

Après quelques semaines, si tout semble être rentré dans l’ordre la plante pourra retourner avec les autres.

Des nouvelles seront publiées dans l’une des prochaines « Histoires d’Or-Chi-Dee ».

Si vous avez des remarques ou des questions, n’hésitez pas à les poster en commentaire.

À bientôt !

Publicités

Une réflexion sur “Attaque fongique sur orchidée (Zygopetalum)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.