De la semi-hydroculture à la technique « Self-watering »

Bonjour,

Bien que ce soit plus du tout la période pour rempoter les orchidées, j’ai quand même réalisé quelques rempotages pour tester la technique « Self-Watering ».

Il s’agit ici d’orchidées qui étaient déjà en semi-hydroculture. Je n’ai pas perturbé le système racinaire lors de ce rempotage.

J’ai réutilisé les billes d’argile qui me servaient de substrat, c’est l’un des avantages des matériaux inorganiques. Le rempotage fut donc rapide. 🙂

Pour ces orchidées, j’ai utilisé des pots DIY (dont j’explique la réalisation ici).

IMG_3351
IMG_3352

Les orchidées choisies pour tester la culture de la mèche en billes d’argile sont :

  • Phragmipedium Longifolium x (Pearcei x Wallisii)
  • Bratonia Shelob ‘Tolkien’
IMG_3350

Pour la transition, j’ai simplement dépoté les plantes, placé quelques billes dans le fond du pot, replacé les orchidées au centre du pot puis recouvert les interstices.

Plus d’informations sur le rempotage en billes d’argiles sont disponibles sur l’article « Culture en S/H et ses avantages ».

Une fois terminé, il n’y a pas vraiment de différence visible puisque tout se passe dans le cache-pot à réservoir.

IMG_3318
IMG_3355

La différence entre la technique dite « semi-hydroculture » et la technique de la mèche (ou « self-watering »), c’est qu’avec cette dernière il est plus facile de contrôler le niveau de l’eau.

Ensuite, selon la météo, la période, l’hygrométrie, … bref l’environnement, il est facile d’adapter l’arrosage des plantes.

Un nouveau pseudo-bulbe est en croissance sur le Bratonia, il reste à patienter pour voir comment il va évoluer en « culture mèche ».

IMG_3354

L’évolution sera bien entendu partagée, soit dans une « Histoire d’Or-Chi-Dee » (série d’articles « updates ») ou dans un article à part entière.

Si vous avez des remarques ou des questions, n’hésitez pas à les poster en commentaire.

À bientôt !

Publicités

2 réflexions sur “De la semi-hydroculture à la technique « Self-watering »

  1. DENISE AUBRY dit :

    Bonjour,
    je trouve très intéressant cette méthode de culture mais i y a un truc qui me chiffonne.
    Vous passez la mèche dans le fond du pot mais il reste 3 trous par lesquels l’eau va remonter dans le pot non?
    je ne vois pas du coup l’intérêt de la mèche, vous pouvez m’expliquer? j’ai un COCHLEANTHES
    j’aimearais bien essayer cette méthode.
    Merci d’avance pour votre réponse

    Aimé par 1 personne

    • Or-Chi-Dee dit :

      Bonjour,
      Merci pour votre commentaire !
      Non, l’eau n’arrive pas jusqu’au pot. Les caches pots que j’utilise sont des caches pots avec un « double fond » qui fait que le pot ne va pas au fond du cache pot.

      J'aime

Répondre à DENISE AUBRY Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.