Orchidées en semi-hydroculture [Période hivernale #3]

Bonjour,

Dans ce troisième article de la mini-série « Période hivernale », nous allons discuter de la semi-hydroculture en hiver.

Dans un précédent article de cette série, nous avons abordés les sujets d’arrosage, d’hygrométrie et d’engrais. Je ne vais pas revenir sur les bases de ce qu’il se passe en période de froid pour nos orchidées, tout cela se trouve dans l’article « Période hivernale #1 ».

Pour rappel, j’ai également publié un article contenant plus de détails sur la culture en S/H.

Entrons dans le vif du sujet. Puisque par principe, la semi-hydroculture veut que les plantes soient hydratées et nourries (avec de l’engrais à faible dose) en permanence, que faire lorsque de la période hivernale ?

Comme pour les sujets cultivés en substrat organique classique, la première chose à faire est de se renseigner sur la plante et le climat de son milieu naturel.

En effet, certaines plantes ont besoin de chaleur tout au long de l’année, d’autres ne connaissent pas de période de repos même si elles sont cultivées en climat tempéré-frais, etc.

Il va donc falloir adapter cette « semi-hydroculture hivernale » en fonction de la plante cultivée. Si la plante n’a pas besoin de période sèche (période de repos), les habitudes d’arrosages ne devraient pas être fortement impactées.

La question suivante est, que faire pour les orchidées qui ont besoin d’une période sèche ?

Pour elles, nous allons vider le réservoir d’eau et laisser sécher les billes d’argile au moment voulu de sorte à imiter la période sèche subie par la plante dans la nature.

Il y a une règle très importante en S/H qui indique que les billes ne doivent jamais sécher complétement afin de ne pas brûler les racines. Pour éviter ce problème, il faut éliminer les résidus d’engrais présents dans le substrat inorganique.

Pour cela, il suffit de laisser tremper le pot quelques minutes dans l’eau (tempérée) puis de rincer abondamment depuis le haut du pot à l’eau courante et tempérée.

Les billes vont alors ensuite pouvoir sécher tranquillement et la plante pourra rester au sec.

Lorsque l’orchidée montre de nouveau signes de croissance (hampe florale, nouvelle pousse), on rempliera à nouveau le progressivement le réservoir et après quelques semaines, on reprendra l’apport en engrais.

Si vous avez des questions ou remarques, n’hésitez pas à poster un commentaire. 🙂

À bientôt.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.