Histoires d’Or-Chi-Dee… #1

Bonjour !

Cet article entame une « série » qui va me permettre de publier des nouvelles de mes orchidées. Je pense à un rythme d’une fois par mois ou une fois tous les deux mois, en fonction de ce qu’il y a à dire. 😉

Dans cette toute première « histoire d’Or-chi-dee », nous allons commencer avec une mauvaise nouvelle. Je vais revenir sur un Phalaenopsis qui était en « tentative de sauvetage ».

Ce mini-phal est resté pendant environ un an dans son substrat d’origine (sphaigne). Lors du rempotage, il n’avait plus aucune racine saine.

Depuis, j’ai entendu parlé de la fameuse boule tueuse et des rempotages nécessaires pour ces orchidées achetées en jardinerie ou dans les grandes chaines de distribution. J’en parle dans l’article initiale.

Malgré les actions prisent pour sauver la plante, elle est morte. Les feuilles et son état général ont continués à dépérir et aucune nouvelle racine n’a pu se former. 😦

IMG_3239

J’ai continué à faire des recherches entre temps pour encourager l’apparition de racines  et il semblerait que le fait de poser le Phalaenopsis (ou autre orchidée) sur de la sphaigne humide peut favoriser l’apparition de nouvelles racines. Il faut cependant garder la sphaigne constamment humide et s’assurer d’une bonne aération.

La bonne nouvelle, c’est que son « petit frère » (reçu quelques semaines après le premier) est en pleine santé ! Il s’agit exactement de la même plante.

Celui-ci est actuellement entrain de lancer sa hampe florale. Nous pourrons sans doute en profiter d’ici quelques semaines. 😀

IMG_3220

Le second sujet du jour est l’orchidée Cochleanthes. Dans un précédent article, nous avons pu voir qu’une hampe florale était présente lors de mon rempotage « en urgence ».

Malheureusement, bien que la hampe ait poussée sur quelques centimètres le bouton floral a séché avant de s’ouvrir… Il est probable que ce soit du au stress qu’à subit la plante après le rempotage.

IMG_2492

Sur cette photo, on voit le photo florale qui n’est pas arrivé à maturité. Le bout est noir et le bouton est jaunâtre. La photo ci-dessous montre la différence avec des boutons qui sont toujours bien vivants, avec des boutons verts.

IMG_3223

Comme on peut le voir sur cette dernière photo, deux nouvelles hampes sont apparues un peu après la perte du premier bouton. De nouvelles racines sont également entrain de pousser !

Cette fois, ca y est la fleur est ouverte. 🙂

IMG_2497IMG_2495IMG_2494

Je n’ai cependant pas pu confirmer le nom de ce Cochleanthes. Sur l’étiquette, il est indiqué « Cochleanthes Marginata ». Mais il semble que ce ne soit pas le bon « tag ». Il s’agit probablement d’un hybride, j’attends des nouvelles du producteur chez qui chez trouvé cette orchidée.

Une hampe supplémentaire est en croissance et devrait fleurir prochainement, la plante semble s’être adaptée à la culture en S/H et surtout, ça semble lui plaire. Bien sûr, il va falloir encore un peu de recul pour en être certain.

Le troisième sujet concerne le Paphiopedilum Debbie Robinson que l’on a découvert ensemble lors d’un unboxing. Celui-ci est arrivé avec une jeune hampe et son petit bouton.

Pas de chance, le bouton a également séché (certainement à cause du voyage et/ou de la sécheresse). 😦

Pour le coup, il va falloir patienter jusqu’à la maturité de la seconde pousse pour qu’à son tour, elle puisse lancer floraison… Autrement dit, d’ici quelques mois voir un an.

Il y a cependant une bonne nouvelle du coté des Paphio !

Il s’agit du Paphiopedilum Maudiae ‘Alba’. Cette plante a été rempotée pendant une grosse semaine en S/H puis je me suis rendu compte que c’était quelque peu risqué pour ce type de Paphiopedilum. J’ai finalement opté pour un substrat organique, comme je l’explique dans l’article « Rempotage des Paphiopedilum« .

Après une période d’adaptation à son nouvel environnement, sa première pousse est arrivée à maturité et une hampe florale est en formation. J’espère vraiment pouvoir profiter de la fleur prochainement ! 🙂

IMG_3222

Nous aurons également l’occasion d’en reparler d’ici quelques semaines, au moment de la floraison.

Enfin je souhaitais également partager l’évolution du Paphiopedilum Primulinum. Il est arrivé en fleur lors de l’unboxing Claessens.

Quatre semaines et quelques jours plus tard, le fleur est tombée afin de laisser place au second bouton florale…

IMG_3247IMG_3253

La fleur tombée est un peu fanée mais reste entière, c’est très intéressant à voir. La même hampe florale peut ainsi successivement plusieurs fleurs qui fanent au bout d’environ 3 à 5 semaines. 😀

Depuis, le second bouton est ouvert. 🙂

IMG_2507.JPG

C’est tout pour cette première « histoire d’Or-chi-dee ». Le menu du blog a été adapté suite à l’arrivée de nouvelles « séries » comme celle-ci. Des sous catégories sont disponibles pour trier les articles en fonction des sujets/séries (fiches de culture, histoires d’Or-chi-dee, …).

Si vous avez des remarques ou des questions, n’hésitez pas à les poster en commentaire.

À bientôt !

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.