Un rempotage « en urgence » – Cochleanthes

En l’espace d’une semaine (environ), mon orchidée Cochleanthes Marginata (bien que je me demande s’il ne s’agit pas de Cochleanthes Amazonica car elles étaient mélangées et les étiquettes n’étaient pas dans les pots…) a perdue 2 feuilles.

Celles-ci ont jaunies et sont tombées. L’orchidée était dans un pot en plastique avec de la sphaigne pour substrat.

Peut-être qu’il est normal pour la plante de perdre des feuilles, je n’ai pas trouvé d’information à ce sujet et de toutes façons, le pot était fort petit et le réseau racinaire semblait la rendre à l’étroit.

Cochleanthes

L’orchidée en question a été achetée dans une pépinière spécialisée dans la culture d’orchidées botaniques. La dame m’a indiqué que ces orchidées doivent « toujours avoir les pieds dans l’eau ». J’en ai déduis que le substrat devait être humide en permanence, ce qui était le cas (sans pour autant détrempé).

A mon sens, il fallait agir. J’ai donc lu quelques articles par ci, par là au sujet des Cochleanthes. Sur certains sites qui semblent sérieux, il est indiqué qu’il s’agit d’une plante facile à cultiver. Pareil dans certains livres…

De mon point de vue, je ne la trouve pas particulièrement facile. Certes, certainement parce qu’elle a commencé à perdre des feuilles mais également à cause de ce substrat qu’il faut surveiller en permanence et humidifier au besoin.

Bref, j’ai eu du mal à choisir le type de substrat idéal pour ce rempotage urgent.
Lors de mes recherches, je suis tombé sur quelques vidéos de personnes qui cultivent certaines orchidées en « full water ». C’est à dire sans substrat et les pieds littéralement dans l’eau.

J’ai pu voir des Phalaenopsis, des Miltonopsis et des Cochleanthes cultivées en hydroculture complète et n’ayant pas pu me résoudre à choisir un substrat (sphaigne uniquement ? Écorces de pin 50%/ Sphaigne 50% ? Billes d’argile ?), j’ai décidé de tenter cette méthode de culture quelque peu spéciale. Cette opération a été réalisée le 01/09/2018.

Pour ce rempotage, le matériel utilisé est le suivant :

  • L’orchidée à rempoter 🙂
  • Un contenant en verre adapté au mieux pour installer la plante
  • Une pince a épilée désinfectée
  • Un plateau de rempotage désinfecté

IMG_2393

J’ai dépoté ma plante et, à l’aide d’une pince à épiler (désinfectée au préalable) j’ai retiré la sphaigne bien installée entre les racines.

Ensuite, j’ai pulvériser les racines avec une solution de peroxyde d’hydrogène 3% puis laisser agir une dizaine de minute.

IMG_2394

Dans le contenant en verre dans lequel j’ai ajouté un pot en plastique afin de limiter la profondeur et de stabiliser au mieux la plante, j’ai ajouté de l’eau de pluie tempérée.

Enfin, l’orchidée a été placée dans le contenant.

IMG_2397

Le premier jour, l’eau remplissait de moitié le contenant. Le lendemain, j’ai diminué l’eau de moitié afin que seules quelques racines soient immergées en permanence.

Sur la dernière photo, il est facile de voir « le reste » des feuilles qui sont tombées…

Il y a deux feuilles qui commençaient aussi à changer légèrement de couleur avant le rempotage. On peut les apercevoir à droite de la photo ci-dessus.

Après une semaine, elle sont toujours là. J’espère que c’est bon signe.

J’ai lu (trop tard) qu’il valait mieux changer l’eau tous les jours pendant les 10 premiers jours d’une culture « full-water ». Dans mon cas, j’ai changé l’eau au bout de 5 ou 6 jours, après avoir eu l’information.

J’ai continué à me renseigner sur les divers méthodes de culture et de substrat et finalement, la semi-hydroculture dont j’ai déjà touché un mot dans un article me parait être une méthode vraiment sympa et adaptée.

J’ai donc décidé après 8 jours (le 09/09/2018) de passer mon orchidée Cochleanthes (ainsi que 3 autres orchidées) en S/H. J’en parlerai plus en détail dans un prochain article.

J’ai remarqué lors du premier dépotage de la plante qu’il y avait une hampe florale en préparation. Elle pousse et semble jusqu’ici ne pas avoir été dérangée.
Cette hampe a du être initiée avant l’achat, je n’ai donc aucun mérite. Mais j’espère quand même voir la fleur ! 🙂

IMG_2413

Il reste maintenant à patienter quelques jours/semaines ou mois afin de voir comment la plante va évoluer dans ce nouvel environnement.

À bientôt !

Une réflexion sur “Un rempotage « en urgence » – Cochleanthes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.