Paphiopedilum Maudiae Alba

Culture de mon Paphiopedilum Maudiae

Ayant eu un peu de mal à rassembler des informations non-contradictoires sur le Paphiopedilum, j’ai décidé de faire un article spécial qui ne ressemblera pas aux habituelles « Fiches de culture ».

Les différentes espèces de « Sabot de Vénus » (nom commun du Paphiopedilum) viennent de climats différents, ce qui explique la difficulté à trouver des informations précises sur la plante.

Pour ma part, j’ai trouvé mon premier Paphiopedilum lors d’une visite de la pépinière victorienne « Orchidées Petrons & Co. » qui possède une collection unique d’orchidées botaniques en plus de certains hybrides telles que le Paphiopedilum Maudiae ‘Alba’, hybridé à partir du Phaphiopedilum Callosum x Paphiopedilum Lawrenceanum.

Floraison

flower

Lors de l’acquisition de l’orchidée, c’est-à-dire ce 28 juillet 2018, la plante n’était pas en fleur. La période de floraison de ce « Paphio » s’étend d’octobre à mars d’après le tenancier de cette pépinière spécialisée dans la culture d’Orchidées.

Toujours selon lui, lorsque la plante arrive à maturité une tige florale apparait. Celle-ci peut atteindre 30 à 35cm de hauteur et laisse ensuite place à une fleur unique d’environ  7 à 12cm de diamètre qui ne fanera qu’au bout de 4 à 6 semaines.

Lorsque la floraison se termine, la tige peut être coupée le plus près possible des feuilles (sans les abîmer, bien entendu). Ensuite, une nouvelle pousse devrait apparaitre et donnera à son tour une tige florale après environ 7 à 9 mois.

Avec le temps, le nombre de plantules augmentent et le Paphiopedilum peut alors donner plusieurs tiges florales en même temps.

Emplacement et température

Emplacement et températures

La température idéale de culture se situe entre 15 (nuit) et 22° C (jour). Il s’agit d’une orchidée de climat tempéré. L’emplacement quant à lui est à la mi-ombre avec une bonne ventilation.

Arrosages et engrais

watering-can

Idéalement la plante doit être placée sur un plateau de billes d’argile afin d’avoir une bonne hygrométrie.

En ce qui concerne les arrosages, ils varient selon les températures. Une à deux fois par semaine en été lorsqu’il fait chaud. Après la floraison, espacer les arrosages (tous les dix jours) afin de stimuler la nouvelle pousse.

Le substrat ne doit jamais être totalement sec.

L’eau doit être tempérée (20-22° C). Les Paphiopedilum supportent mieux le calcaire que les autres orchidées. Il lui serait même favorable à faible dose.

Un apport en engrais doit avoir lieu environ toutes les 2 semaines mais en diluant deux fois plus que ce qu’indique le fabricant.

Pot, substrat et rempotage

plant(3)

Le rempotage doit avoir lieu tous les deux ans. Le substrat doit être drainant et de petite granulométrie, composé par exemple d’écorces de pin, de perlite, de charbon de bois… Arroser la plante la veille.

Après le rempotage, les arrosages doivent être stoppés pendant une bonne semaine. Il est conseillé de vaporiser très légèrement le substrat tous les jours pendant cette période. Ensuite, il suffit de reprendre les arrosages habituels. Pas d’engrais avant un mois.

Multiplication

plant(1)

Une division peut avoir lieu au moment du rempotage à condition de garder au moins 3 pousses par plante.

Si tout se passe bien, je publierai des « updates » de cet article au fur et à mesure du développement de mon « Paphio ».

Sabut de Vénus

4 réflexions sur “Culture de mon Paphiopedilum Maudiae

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.